Saanich—Gulf Islands

Elizabeth May est une écologiste, une avocate, une auteure, une militante, une mère, une grand-mère et une amie. Plus récemment, elle a épousé John Kidder, ajoutant 3 filles et 7 petits-enfants supplémentaires à sa belle et grande famille.

De 1986 à 1988, elle a été conseillère principale en politiques auprès du ministre de l'Environnement du gouvernement Mulroney. De 1989 à 2006, elle a été directrice du Sierra Club. Parmi les nombreuses distinctions qu'elle a reçues, elle s'est jointe à l'Ordre du Canada en 2005 - la plus haute distinction citoyenne de notre pays - en reconnaissance de ses années de service au sein du mouvement environnemental. En novembre 2010, le magazine Newsweek l'a nommée « l'une des femmes les plus influentes du monde ».

Parmi ses réalisations en tant que députée de Saanich - Gulf Islands, elle a parrainé plusieurs projets de loi d'initiative parlementaire, dont la Loi sur la maladie de Lyme adoptée à l'unanimité par la Chambre et le Sénat. Deux fois par année, Elizabeth tient des assemblées publiques dans huit endroits de sa circonscription. Ses électeurs y assistent avec avec enthousiasme alors qu'elle rend compte des activités de la Chambre des communes, répond aux questions et écoute avec compassion les préoccupations de ses concitoyens et concitoyennes, ce qui lui permet de faire de la politique différemment. À la fin de sa première année comme députée, son dossier débordait avec plus d'une vingtaine de prix et distinctions.

Elle fut la seule députée de la 41e législature à empêcher la fermeture d'un centre des sciences dans sa circonscription - convainquant l'administration Harper de revenir sur sa décision de fermer le programme des sciences phytosanitaires. Le gouvernement fédéral a ainsi investi des dizaines de millions de dollars dans Saanich - Gulf Islands.

À la suite d'un vote de tous les députés, elle a été élue parlementaire de l'année 2012 par le magazine Maclean's. En 2013, elle remporte le prix du député qui travaille le plus dur. En 2014, elle ajoute le prix du meilleur orateur à sa collection.  En 2013 et 2014, le Hill Times l'a élue députée qui travaille le plus fort, meilleure députée et meilleure oratrice.
En 2017, elle avait présenté plus de modifications législatives que tout autre député de l'histoire.

En 2019, son deuxième projet de loi a rendu illégal le maintien en captivité des cétacés (dauphins et baleines).

Elizabeth est l'auteure de huit livres, détient deux doctorats honorifiques et a pratiqué le droit en Nouvelle-Écosse et en Ontario. Elle habite à Sidney, C.-B. depuis 2009.