Oakville-North—Burlington

Michael Houghton vit à Burlington avec sa femme, Sylvie, et ses enfants, Simon et Laynie. Fier résident depuis plus de 30 ans, Michael sait que c’est la combinaison des espaces verts et du développement responsable qui fait de Burlington un lieu extraordinaire pour vivre et grandir. En tant qu'enseignant au primaire, il est parfois préoccupé par ce que réserve l’avenir à ses élèves et à ses propres enfants. Toutefois, une nouvelle économie verte s'annonce et Burlington est en excellente position pour tirer parti des nouvelles possibilités qui seront offertes.

Michael est diplômé de l'Université de Guelph et il détient un baccalauréat en éducation de l'Université Brock. Il enseigne pour la commission scolaire Peel depuis 17 ans, à Brampton et à Mississauga. Au cours de cette période, il a été président du comité Éco-École. Ensemble, les élèves, les employés de l’école et les membres de la communauté ont travaillé à la construction de jardins communautaires, à la réduction des impacts environnementaux et à la sensibilisation aux questions environnementales. Tous les ans, ses élèves écrivent des lettres à différents politiciens pour leur demander d'agir contre les changements climatiques. Pour l'instant, aucun gouvernement n'a mis en place les mesures nécessaires.

Canoéiste, randonneur et campeur passionné, Michael s'est engagé très tôt pour la conservation et la protection de l'environnement. L'inaction continue des gouvernements l'a convaincu de se joindre au Parti vert et de se porter candidat pour Oakville North-Burlington.

Michael croit que le Canada devrait être chef de file dans le domaine des nouvelles technologies qui seront bonnes à la fois pour l'environnement et pour l'économie. Les taxes sur les cigarettes et les campagnes d'éducation ont permis de réduire les taux de tabagisme au Canada. Une stratégie semblable devrait être utilisée pour réduire la pollution. La zone de la ceinture de verdure du nord de Burlington et d'Oakville devrait être protégée contre tout développement ultérieur.

Ses expériences de travail et de voyage à l'étranger l'ont amené à considérer que le Canada est vraiment le meilleur pays. Pour préserver cette grandeur, les gouvernements doivent commencer à penser à long terme et investir dans notre avenir. Ainsi, nos enfants bénéficieront des mêmes avantages que nous.