Markham—Stouffville

Roy Long n'est qu'un citoyen ordinaire qui a toujours essayé, à sa façon, de faire du monde un endroit meilleur. Tous les samedis matin pendant l'hiver, vous trouverez Roy à la patinoire de hockey locale en train d’entraîner de jeunes joueurs, même après que ses propres enfants aient passé à d'autres sports. Il sait qu'entraîner une équipe sportive pour enfants ne changera pas le monde, mais il espère que le fait d'offrir à ces enfants une expérience sportive exceptionnelle leur enseignera des valeurs (travail d'équipe, patience, travail acharné, esprit sportif) qu'ils garderont toujours avec eux. 

Roy est le fils d'immigrants irlandais qui ont emménagé au Canada à la recherche d'un meilleur mode de vie pour leur famille. Il a été le premier membre de sa famille à terminer ses études universitaires. Cela lui a permis d'apprécier à quel point la plupart des familles ont de la difficulté à payer les études de leurs enfants et à quel point la plupart des étudiants travaillent dur pour poursuivre leurs études. Selon lui, les frais de scolarité universitaires ridiculement élevés constituent problème majeur pour la plupart des Canadiens et des Canadiennes et pour le pays. Il croit que l'éducation d'aujourd'hui est l'économie de demain.

Après avoir obtenu son diplôme en commerce, il s'est joint à l'entreprise familiale de serrurerie et y travaille depuis près de 40 ans. Roy a passé des centaines et des centaines d'heures à travailler dans la communauté, à entraîner de jeunes joueurs de hockey, à entraîner des équipes de balle molle et à aider les jeunes à développer leur confiance au sein de certains programmes. 

Son travail auprès des jeunes l'a inspiré à faire de son mieux pour créer un meilleur avenir pour notre jeunesse. C'est pourquoi il a rejoint le Parti vert. Roy n'est pas un politicien de carrière, il n'a jamais occupé un poste au sein du Parti vert (ou de tout autre parti), il n'est qu'un citoyen ordinaire, qui sait ce que c'est que de lutter pour payer les factures et s'occuper de sa famille. Il estime qu'il est maintenant temps pour lui d'aider le Parti vert à donner un meilleur avenir à notre jeunesse. Roy se sent choyé d'avoir une femme merveilleuse, deux garçons formidables (Ils viennent de terminer leurs études collégiales et universitaires. Roy connaît donc la douleur du coût élevé de la scolarité) et probablement le chien le plus mignon du monde.