Avalon

Greg Malone est né et a fait ses études à St. John's. Il est un philosophe cynique dans la tradition de Diogène et Lenny Bruce et, en tant que l'un des fondateurs de CODCO, il est peut-être mieux connu pour les séries télévisées CODCO et WGB et ses imitations méchantes d'icônes politiques comme George Bush, Jean Chrétien, Queen Elizabeth II et Barbara Frum. Il a reçu de nombreux prix pour ses écrits, ses interprétations et sa mise en scène, dont une douzaine de prix Gemini et le Prix d'excellence de l'ACTRA.
 
Au cours des dernières années, Greg a été un conférencier motivateur auprès de nombreux groupes à travers le pays sur des sujets tels que la mondialisation, la privatisation, le sida, le sexe, la spiritualité et l'environnement. Ses présentations sont inspirées et hilarantes, et truffées d'imitations de personnages célèbres. Les mémoires de Greg, You Better Watch Out, et son dernier livre, Don't Tell The Newfoundlanders - au sujet de la collusion internationale qui a amené Terre-Neuve dans la Confédération canadienne - sont deux best-sellers nationaux.
 
En plus de son travail à la télévision, Greg a participé à d'innombrables émissions de radio, spectacles sur scène et tournées théâtrales internationales. Parmi ses œuvres récentes, mentionnons Prospero dans La Tempête, Shylock dans Le Marchand de Venise et Madame Pernelle dans Tartuffe, la production du Centre national des Arts. En 2018, il se produit dans trois spectacles à succès, The Seagull, Our Eliza et Men of Misfortune. Ses films récents incluent How to be Deadly, Away From Everywhere, Wife and Death, et Maudie.
 
Greg a écrit et dirigé le film Sex Drugs and HIV, récompensé par plusieurs prix, afin de sensibiliser les gens au préjudice dont les personnes vivant avec le VIH ou le sida sont victimes. En tant qu'activiste politique, il est reconnu partout au Canada pour sa contribution à la campagne qui a mis fin avec succès à la privatisation de Newfoundland and Labrador Hydro et pour ses efforts constants visant à protéger l'environnement.
 
Greg estime que toute la vie sur la planète est confrontée à une menace existentielle, et que tout le monde devrait connaître la crise climatique imminente et s'en préoccuper. Greg se présente pour le Parti Vert parce qu'il croit que c'est le seul parti politique qui comprend ceci, le seul ayant le bon sens et l'honnêteté d'affronter cette réalité pour ce qu'elle est - une lutte de vie ou de mort pour la préservation de la vie sur la planète. 
 
Greg est prêt à se joindre à des députés verts comme Elizabeth May et Paul Manly à Ottawa pour lutter pour un avenir durable et sans carbone.