Langley—Aldergrove

En tant que bibliothécaire travaillant avec des enfants et des jeunes adultes, Kaija Farstad se consacre à l'enseignement, à l'apprentissage et à la vie dans la plus grande variété possible d'expériences. Elle félicite les jeunes qui travaillent à promouvoir la sensibilisation au climat et s'engage à l'idée qu'un mode de vie réfléchi, la durabilité écologique et l'égalité sociale sont essentiels pour notre bonheur et notre productivité futurs. 

En Colombie-Britannique, Kaija a vécu à Victoria, Prince George, Delta et Langley ainsi qu'à Carberry au Manitoba et à Osaka au Japon. Elle parle couramment le français et l'anglais et a étudié l'allemand, le russe, l'espagnol et l'arabe. Elle détient des diplômes en archéologie et en éducation ainsi qu'un certificat en bibliothéconomie. Sous le nom de plume Kaija Leona, elle a publié le roman pour jeunes adultes Trust Me.

Kaija est d'accord avec la déclaration de Douglas Adams : « C'est un fait bien connu que ceux qui veulent le plus gouverner sont, les moins aptes à le faire. » Elle ne veut en aucun cas gouverner les gens. Au contraire, elle veut créer un espace pour les voix et les expériences de chacun. Notre système politique - comme beaucoup de pratiques et de systèmes coloniaux qui sont le résultat de milliers d'années de guerre documentée - n'agit pas dans l'intérêt de ses propres citoyens, mais plutôt malgré eux. Kaija veut travailler pour l'améliorer.

Vous pouvez souvent trouver Kaija qui entretient les parcs autour de Langley, ramasse les déchets dans les rues, aide à nettoyer les bergeries et les poulaillers de son amie et visite les bibliothèques et les librairies pour lire pour le plaisir. 

Comme pour la majorité de la population, ce n'est qu'au cours des dernières années que Kaija s'est rendue compte que le Parti vert n'est pas un parti marginal impuissant, mais le seul parti suffisamment engagé pour défier les multinationales qui font passer les profits individuels avant notre capacité à soutenir la vie humaine sur terre. Elle s'est jointe au mouvement vert parce qu'elle croit qu'il s'agit du seul parti national qui propose des plans assez complets pour contrer la crise climatique. 

Avec deux enfants qui grandissent à Langley, Kaija se consacre à créer un avenir sain pour tous. Dans ses temps libres, elle aime lire pour les deux comités de sélection de livres dont elle fait partie et travailler sur ses propres romans.