Cowichan—Malahat—Langford

Lydia est diplômée de la faculté de droit de l'Université de Victoria (1997). Elle a fait ses études de premier cycle à l'Université de Victoria à la Faculté du développement humain et social de l'École d'administration publique. Elle y a obtenu un certificat en administration des gouvernements autochtones ainsi qu’un diplôme en gestion du secteur public. Elle a également suivi une formation en règlement des différends et en médiation du BC Justice Institute. 

Lydia a occupé le poste de chef des tribus Cowichan pendant huit ans (1997-2001 et 2007-11). Elle a été membre élue de l'exécutif politique du Sommet des Premières Nations de la Colombie-Britannique (2002-2004) et a également siégé au conseil d'administration de la BCAFN (2010/12) et comme représentante élue de la région de la Colombie-Britannique au Conseil national des femmes de l'APN. En janvier 2012, Lydia a été nommée par les PN de la C.-B. au conseil d'administration de la BC First Nations Health Authority, puis présidente de mars 2012-2018. Elle fut nommée au Conseil des gouverneurs de Royal Roads de janvier 2018 à janvier 2021. 

Lydia a occupé plusieurs postes importants, y compris :  
Nominations fédérales au conseil d'administration du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (6 ans) ;  
Présidente inaugurale du BC Capacity Initiative Council (5 ans) ;  
Nomination provinciale au conseil d'administration de la BC Land Title and Survey Authority (3 ans) ;  
Nommée par le BC First Nations Summit pour siéger au BC First Nations Health Council à titre de président ;  
Nommée au conseil d'administration de la Tele'ethw Aboriginal Capital Corporation (5 ans). 

Lydia a travaillé et plaidé aux niveaux local, national et international auprès de l'Instance permanente des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et de la Commission interaméricaine des droits de l'homme de l'Organisation des États américains. Lydia possède des connaissances et une expérience approfondies dans l'identification et le traitement stratégique des questions et des solutions liées aux services sociaux et aux services à l'enfance et à la famille. Elle est citoyenne de la nation Cowichan, ce qui lui donne une compréhension profonde de l'importance de la nation autochtone. 

Au cours de sa carrière, Lydia a dirigé des négociations et fait partie d'équipes de négociation. Elle a su tirer parti de partenariats et de ressources pour atteindre ses objectifs stratégiques. Sa méthodologie inclut la théorie académique combinée avec les connaissances et les enseignements des Premières Nations. Lydia est une penseuse créative et s'est fortement engagée en faveur des droits des Autochtones.