Portage—Lisgar

Il y a huit ans, Bev et son mari sont retournés au Manitoba pour réaliser leur rêve de retraite : concevoir et construire une maison autonome alimentée et chauffée par le soleil et protégée par la terre. Grâce à une conception écologique à la fine pointe de la technologie, ils ont réussi à construire une maison à consommation nette presque nulle et un jardin, une serre et un verger biologiques qui leur fournissent une grande partie de leur nourriture. Cette expérience nous a rappelé que, même dans les climats les plus rigoureux du Canada, il est possible d'aspirer à un avenir neutre en carbone.

Diplômée en musique et en beaux-arts de l'Université du Manitoba, puis en architecture de l'Université de la Colombie-Britannique, Bev a fait carrière en musique et en construction. Elle a eu la chance de travailler avec un studio de musique privé et une entreprise de conception-construction produisant des maisons à ossature de bois éconergétiques.

Bev est membre du Parti vert depuis 1987 et a été candidate lors de quatre élections : deux provinciales et deux fédérales, la dernière en 2015 dans la circonscription de Portage-Lisgar. Elle occupe actuellement le poste de directrice des communications à l'ACE de sa circonscription.

Pendant trois décennies en tant que Verte, elle a été impliquée dans un certain nombre d'actions environnementales. La plus importante d'entre elles a été l'organisation réussie d'un effort de collecte de plus de 6 000 signatures pour arrêter un projet d'aménagement de 1 800 unités sur 97 acres de terres riveraines sensibles. Ce terrain demeure, encore aujourd’hui, un habitat sauvage.

Actuellement, elle représente également les diocèses du Manitoba - Brandon et Rupert's Land- au sein du groupe de travail Creation Matters, un programme de l'Église anglicane du Canada consacré à la justice écologique.

Bev s'intéresse principalement aux sciences du climat et au développement des énergies de remplacement. Elle est très consciente de la nécessité pour chacun d'entre nous de réduire son empreinte carbone et travaille continuellement à réduire son propre impact - plus récemment par l'achat d'une voiture électrique à énergie solaire.

Bev a une fille, une médecin qui est récemment retournée en Nouvelle-Écosse après avoir travaillé pour CUSO en Éthiopie, et est la grand-mère de ses deux petits-fils qui fréquentent l'université à Ottawa et à Montréal. Son mari est un ingénieur en électricité à la retraite et a récemment été élu préfet de leur municipalité.