Niagara-Centre

Résident de longue date de Niagara Centre, Kurtis McCartney allie sa connaissance de la communauté et son engagement envers elle à une passion pour la mise en œuvre de solutions écologiques. Kurtis vit à Welland avec sa femme, Cassandra, une artiste et designer, et leurs lapins de garenne.

Depuis qu'il a obtenu son diplôme de l'Université Brock, Kurtis a travaillé dans les domaines de l'assurance, du marketing, de la programmation et comme instructeur. Leur engagement communautaire considérable comprend le bénévolat auprès de plusieurs organisations locales, en tant que membre du conseil d'administration et collecteur de fonds ainsi que la participation à des campagnes politiques aux niveaux municipal, provincial et fédéral.

Kurtis a joint le geste à la parole en décarbonisant son véhicule électrique et sa maison tout électrique.

Kurtis s'est rallié au Parti vert, qu'il considère comme la réponse la plus viable à la crise climatique. En janvier 2020, ils ont cofondé l'association de circonscription du Parti vert de l'Ontario de Niagara Centre dont ils ont pris la présidence. L'expérience des partis verts provinciaux et fédéraux a montré à Kurtis que les partis verts ne se limitent pas à l'environnement et qu'il y a clairement beaucoup de travail à faire sur d'autres questions.

Kurtis sait que le changement positif commence par le rassemblement d'une communauté pour demander une action fédérale afin de remédier au grave manque d'options de logement abordable, aux effets croissants de la crise climatique, aux lacunes en matière de soins de santé mentale accessibles, en particulier pour les jeunes, et à la nécessité d'une reprise économique sécuritaire, juste et écologiquement durable. De nombreux nouveaux emplois verts peuvent être créés pour réparer certains des dommages déjà causés par les changements climatiques et pour réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce au soutien fédéral à l'amélioration des transports publics et à la rénovation des bâtiments.

La devise de Kurtis est de « faire plus ». Ils se présentent avec la conviction que nous devons tous reconnaître l'urgence d'en faire plus sur les questions qui comptent le plus pour nous tous.