Gaspésie—Les Îles-de-la-Madeleine

Dennis Paul Drainville est un l'évêque à la retraite de Québec et un membre de l'Église anglicane du Canada. Il est largement connu pour son travail passé en tant que politicien, activiste social et enseignant.

Diplômé du Trinity College de Toronto, Mgr Drainville devient prêtre en 1983. Au fil des ans, il sert dans plusieurs paroisses rurales multipoint, comme prêtre associé à la cathédrale Christ Church, à Montréal et comme directeur général d'un organisme multiservice parrainé par l'Église qui travaille avec les pauvres du centre-ville de Toronto.

En 1985, il rédige un rapport très médiatisé et controversé intitulé Poverty in Canada. Ce rapport ainsi que son engagement continu dans les questions de justice sociale au Canada l'amènent à présider la Conférence nationale sur la faim en 1987 et à travailler dans le Nord de l'Ontario avec la Première nation Teme-Augami-Anishinabi à Temagami. Sa protestation non violente pour attirer l'attention sur les droits légitimes des membres des Premières nations à Temagami mène à son arrestation, à sa condamnation et à une semaine d'emprisonnement.

Au cours de ses trente-six années de ministère ordonné, Mgr Drainville occupe une multitude de fonctions à tous les niveaux de la vie ecclésiale. Il occupe également le poste de coprésident anglican du Dialogue anglican-catholique romain canadien pendant quatre ans. Avant et après avoir été évêque de Québec, il a appuyé l'Église anglicane en affirmant le caractère sacré et l'intégrité des relations homosexuelles entre adultes. Aussi, depuis le début de son engagement dans l'église, il soutien l'ordination des femmes.

Mgr Drainville a été député à l'Assemblée législative de l'Ontario, conseiller au conseil municipal de la ville de Percé pendant huit ans et professeur de sciences humaines au Collège Cégep de Gaspé, au Québec pendant douze ans.

Mgr Drainville était membre du Tribunal populaire d'occupation de la Nouvelle-Écosse qui a tenu des audiences publiques pour enquêter sur des allégations de brutalités policières lors d'une manifestation d'occupation à Halifax en 2012. La même année, il participe personnellement à des manifestations publiques contre le projet de loi 78, une tentative de restreindre sévèrement les manifestations étudiantes contre la hausse des frais de scolarité universitaires au Québec.

Avec d'autres dirigeants communautaires, il a joué un rôle de premier plan dans la préservation du service de Via Rail en Gaspésie et il a participé activement à l'organisation de collectes de fonds et de services pastoraux pour aider la paroisse catholique romaine à desservir les habitants de Mégantic immédiatement après la catastrophe ferroviaire.