South Shore—St. Margarets

Thomas Trappenberg a obtenu un doctorat en physique de l'Université d'Aix-la-Chapelle, en Allemagne, avant de s'installer en Nouvelle-Écosse en 1992. Il est maintenant professeur d'informatique à l'Université Dalhousie et se spécialise dans l'intelligence artificielle (IA) et les neurosciences computationnelles.

 

Thomas a cofondé plusieurs entreprises, dont Reel Data, qui applique l'IA à l'aquaculture, et Nexus Robotics, qui a construit un robot désherbeur ayant remporté un important concours de robotique agricole en 2018.

 

Il fait actuellement partie d'un effort majeur visant à construire des cartes détaillées de l'habitat dans l'Atlantique Nord afin d'enregistrer les effets du changement climatique dans les océans. Il se préoccupe du changement climatique depuis que son père, un météorologue, lui a parlé des effets des changements de température il y a plus de 40 ans.

Thomas a écrit de nombreux livres, dont deux manuels sur les neurosciences computationnelles et l'apprentissage automatique et un livre récent sur les idées vertes intitulé « Green means Go : Making Nova Scotia a Have Province » qui a été co-écrit par l'actuelle chef intérimaire du Parti vert de la Nouvelle-Écosse Jessica Alexander.

Thomas s'est présenté comme candidat du Parti vert lors de nombreuses élections provinciales et fédérales au cours des 15 dernières années et a été chef du Parti vert provincial au cours des cinq dernières années.