Nova-Centre

Barry Randle vit à Pictou, en Nouvelle-Écosse, avec son épouse Camille Davidson, où il est propriétaire et exploitant du Stone Soup Café and Catering depuis huit ans. Par la suite, ils quittent Powell River, en Colombie-Britannique, pour s'installer sur la côte Est avec leurs deux enfants et leurs animaux de compagnie, traversant le pays et explorant le Canada durant leur voyage.

Originaire d'Angleterre, Barry immigre à St. Catharines, en Ontario, en 1982, et devient citoyen canadien en 1986. Après l’obtention d’un baccalauréat en anthropologie de l'Université McMaster, Barry se rend à Vancouver pour voir le Rainbow Warrior à l'occasion de l'anniversaire de Greenpeace et décide de rester. Travaillant dans la construction de sentiers, la pêche, l'ostréiculture et l'enseignement, il fait le nécessaire pour gagner sa vie. Finalement, après avoir été mis à pied de son poste d'assistant aux besoins spéciaux à l'école secondaire locale, il décide de se déplacer dans l’est du pays. 

Militant de longue date, Barry contribue à l’ouverture d’une section d'ACT for Disarmament dans son école secondaire et travaille ensuite pendant trois ans pour Greenpeace. Il est impliqué auprès du Parti vert du Canada depuis plus de dix ans, d'abord comme bénévole lors de la campagne électorale pour l'élection d'Elizabeth May à Nova-Centre en 2008 puis comme premier dirigeant de cette ACE. Il est également le représentant de la Côte-Nord à l'exécutif du Parti vert de la Nouvelle-Écosse. Il fut président de la Pictou Business and Marketing Society et enseigne également l'éducation des adultes au collège communautaire local de la Pictou County Continuous Learning Association. 

Barry est profondément préoccupé pour l'avenir de la planète et croit qu'il est temps de trouver une solution politique pour apporter les changements recommandés par le GIEC. Il est fermement attaché aux valeurs vertes et est déterminé à les voir adoptées par les citoyens de tous les horizons politiques.