Le comité multipartisan chargé d’examiner la Loi canadienne sur la protection de l’environnement reconnaît le droit à un environnement sain

Le comité multipartisan chargé d’examiner la Loi canadienne sur la protection de l’environnement reconnaît le droit à un environnement sain

(OTTAWA) – Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands, a fait la déclaration suivante à la suite du dépôt aujourd’hui du rapport du Comité permanent de l’environnement et du développement durable. -

« Le comité permanent multipartisan chargé de l’examen de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE) a recommandé que le Parlement reconnaisse que les Canadiens ont droit à un environnement sain. Cette prise de position est sans précédent dans notre pays où ce droit n’a jamais été reconnu, et si ce droit est allié aux recommandations du comité, la Loi sera enfin renforcée comme elle doit l’être.

« L’une des recommandations clés du rapport est de modifier le préambule de la LCPE, de façon à :

  • reconnaître le droit à un environnement sain;
  • mentionner l’importance de tenir compte des populations vulnérables dans les évaluations de risques;
  • reconnaître les principes soutenus dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. 

« Entre autres recommandations, le comité préconise que le gouvernement envisage de modifier la LCPE afin d’incorporer le droit à un environnement sain dans les tâches administratives du gouvernement du Canada; renforce et applique plus rigoureusement les droits environnementaux; et exige que les produits contenant des substances toxiques portent des étiquettes obligatoires indiquant les dangers. 

« La combinaison de ces recommandations et d’autres constituerait une avancée extraordinaire pour la protection de l’environnement au Canada. Il est honteux que le Parti conservateur ait fait valoir sa dissidence. J’aurais espéré, maintenant que l’ère Harper est terminée, que les conservateurs se montrent plus ouverts aux mesures de protection de l’environnement.

« J’invite fortement mes collègues parlementaires à consulter cet excellent rapport et à demander à la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, de procéder rapidement à la rédaction d’un projet de loi pour l’adoption de toutes les recommandations du rapport », a conclu Madame May.

-30- 

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, communiquez avec :

Dan Palmer
Attaché de presse | Press Secretary
Parti vert du Canada | Green Party of Canada
cellulaire : (613) 614 4916
dan.palmer@partivert.ca