Le Sénat adopte à l’unanimité la Loi sur le cadre fédéral relatif à la maladie de Lyme d’Elizabeth May

Le Sénat adopte à l’unanimité la Loi sur le cadre fédéral relatif à la maladie de Lyme d’Elizabeth May

« Cette victoire appartient à tous les Canadiens qui doivent composer avec la maladie de Lyme et à leurs proches. Ce projet de loi n’aurait jamais été adopté sans le militantisme et le témoignage de ces personnes. »

(OTTAWA) - Le projet de loi C-442 émanant de la députée Elizabeth May, Loi sur le cadre fédéral relatif à la maladie de Lyme, a été adopté à l’unanimité en troisième lecture par le Sénat ce matin, vendredi 12 décembre. Le projet de loi doit maintenant recevoir la sanction royale par le gouverneur général avant de devenir loi. 

« Je suis très reconnaissante envers mes collègues du Sénat d’avoir adopté le projet de loi C-442, surtout le parrain du projet de loi, le sénateur Janis Johnson », a affirmé Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands. « Cette victoire appartient à tous les Canadiens qui doivent composer avec la maladie de Lyme et à leurs proches. Ce projet de loi n’aurait jamais été adopté sans le militantisme et le témoignage de ces personnes. »

Présenté tout d’abord en juin 2012, le projet de loi C-442 a été adopté à l’unanimité avec un appui de tous les partis à la Chambre des communes en juin 2014.  Il permettra d’établir un cadre de collaboration entre les ministres de la Santé fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi qu’avec les représentants de la communauté médicale et les groupes de patients pour sensibiliser la population et faire de la prévention sur la maladie de Lyme dans le but d’améliorer le diagnostic et les traitements, et d’encourager la recherche.

« Le travail assidu de la ministre de la Santé, Rona Ambrose, et de toutes les personnes touchées par la maladie de Lyme a été crucial pour faire de ce projet de loi une réalité.  Je suis aussi très reconnaissante envers le sénateur Kelvin Ogilvie, président du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, qui a aidé à faire avancer le projet de loi C-442 à travers le processus du comité, après avoir été retardé en raison de la tuerie du 22 octobre », a ajouté Mme May.

« Le projet de loi C-442 est la première loi du Parti vert dans l’histoire du Canada », a affirmé Bruce Hyer, chef adjoint du Parti vert du Canada et député de Thunder Bay – Superior Nord.  « Je suis fier de la façon dont Elizabeth a su travailler au-delà de la partisanerie pour faire adopter ce premier projet de loi du Parti vert. L’adoption de ce projet de loi changera tellement de choses pour ceux qui ont à vivre avec la maladie de Lyme. »

Même s’il est rare pour un projet de loi de passer toutes les étapes de la Chambre des communes et du Sénat, le projet de loi C-442 a reçu un soutien multipartite des sénateurs et des députés, en plus de recevoir l’approbation de l’Association médicale canadienne, du Collège des médecins de famille du Canada et de la Fondation canadienne de la maladie de Lyme.

« Maintenant que le projet de loi a été adopté, j’ai très hâte de travailler avec tous les groupes d’intérêt et les gouvernements, sous la direction de la ministre Ambrose, pour la tenue d’une conférence nationale afin d’élaborer un cadre fédéral, tel que décrit dans le projet de loi, pour s’occuper de cette affreuse maladie », a conclu Elizabeth May.

 -   30 -

Pour obtenir une entrevue avec Elizabeth May à propos de l’adoption de ce projet de loi, veuillez contacter :  

Julian Morelli
Directeur des communications
Parti vert du Canada
(613) 614 4916
(613) 562 4916 (224)
julian.morelli@partivert.ca