Ça n'en vaut pas la peine.

Il est temps de mettre fin au TMX !

Une analyse financière du Bureau parlementaire du budget publiée début décembre révèle que la décision du gouvernement d'acheter et d'agrandir l'oléoduc Trans Mountain est pire que ce que nous pensions. 

« La rentabilité du système de pipeline Trans Mountain dépend fortement de la politique climatique du gouvernement fédéral et du futur taux d'utilisation du pipeline », a déclaré le directeur parlementaire du budget Yves Giroux.

En d'autres termes, si le gouvernement décide de prendre des mesures concrètes pour faire face à l'urgence climatique, l’oléoduc se transformera en un désastre financier et environnemental.

Joignez-vous à nous pour demander l'annulation de l'oléoduc Trans Mountain.

Dites aux Libéraux que la population canadienne n’acceptera pas que l'on privilégie un mauvais investissement, alors que des mesures concrètes pour lutter contre l'urgence climatique pouvaient être prises.