Le véritable pouvoir aux citoyens dans une véritable démocratie

La démocratie canadienne est en difficulté.

Le pouvoir est de plus en plus centralisé. Les députés individuels – votre voix au Parlement – semblent avoir perdu toute leur pertinence. La période des questions est le théâtre quotidien de comportements qu’aucun parent ne tolérerait chez ses enfants. L’heure est venue de rétablir une véritable démocratie et de restituer le pouvoir aux Canadiennes et aux Canadiens.

Une démocratie véritable signifie que chaque vote compte. Au-delà des votes, cela signifie l’engagement et le débat dans le respect d’autrui. Cela signifie travailler ensemble et concevoir une démarche concertée et positive pour aller vers l’avenir. Comme Canadiennes et Canadiens, nous sommes fiers d’être reconnus mondialement pour notre nature civile et coopérative. Nos instincts nous dictent générosité et compassion. Soyons-en fiers.

Tandis que le Canada réduit le gaspillage au sein de son économie et de son industrie, il devrait également cesser de gaspiller des votes. Adoptons un système électoral plus équitable, qui représente la volonté profonde de l’électorat.

Une véritable démocratie passe par une citoyenneté véritablement mondiale. Par le passé, d’autres nations de notre village mondial se sont tournées vers le Canada pour son leadership – maintien de la paix et rétablissement de la paix, désarmement et durabilité de l’environnement. Le moment est venu pour le Canada de faire un nouvel effort et de jouer encore une fois le rôle de chef de file qu’il s'entête à renier depuis quelques années.

La véritable democratie
commence par :
  • La réforme de notre système électoral. Organiser des consultations nationales sur l’état de notre démocratie, lutter contre la concentration antidémocratique du pouvoir au cabinet du premier ministre et explorer les pistes de solution pour nous doter d’un système électoral plus représentatif; examiner les risques du système uninominal majoritaire à un tour et voter pour déterminer s’il doit ou non être remplacé; envisager un mode de représentation proportionnelle.
  • L’accès à l’information. Envisager de vraies solutions pour contrer la concentration accrue du contrôle du journalisme canadien par des intérêts capitalistes; tout ce qui a été « nivelé par le bas » doit désormais être « nivelé par le haut. »
  • Assurer l’égalité citoyenne. La justice et l’égalité sociales sont les pierres angulaires de la démocratie. La démocratie canadienne fonctionne mieux lorsque les droits de la personne sont respectés – à commencer par ceux des Premières nations et des peuples autochtones de notre continent, l’île de la Tortue. Le Canada doit procéder à la mise en œuvre de l’esprit de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.
  • Une action mondiale pour des problèmes mondiaux. Renforcer et exécuter les décisions prises en 2010 lors des négociations sur le climat (CdP16) pour instaurer les mesures urgentes et ambitieuses requises mondialement afin d'éviter les conséquences catastrophiques de la crise climatique et pour nous ajuster et nous adapter aux impacts qui sont désormais inévitables.
  • Participer à une solution pacifique en Afghanistan. Réorienter la mission canadienne en Afghanistan pour miser sur la réduction de la pauvreté et le développement, pour renforcer la gouvernance et les institutions de la société civile, et pour soutenir la formation et le renforcement des forces militaires et policières afghanes, notamment en ce qui a trait au respect et à la protection des droits de la personne.
  • Abolissons la pauvreté. Respecter les engagements du Canada et inciter les autres nations à respecter les leurs afin d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).
C'est l'heure. Votez vert.