Recours au Règlement - Le décorum à la Chambre

Elizabeth May: Monsieur le Président, ce n'est pas la première fois que j'invoque le Règlement sur cette question, mais ce recours au Règlement semble particulièrement approprié aujourd'hui, en ce Spirit Day, jour où l'on porte du violet et où l'on est censé aider les jeunes lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres à s'opposer à l'intimidation.

Mon recours au Règlement concerne les paragraphes 16 et 18 du Règlement qui disposent respectivement que lorsqu'un député a la parole, il est interdit à tout député de l'interrompre, et qu'aucun député ne doit se servir d'expressions offensantes à l'endroit d'un collègue.

Je demande aux députés de réfléchir au modèle de comportement que nous donnons. Je sais que la période des questions est considérée comme un exercice sanguinaire. Je sais que vous, monsieur le Président, apprécieriez davantage de décorum à la Chambre.

Du fond du coeur et en tant que mère qui réprouve l'intimidation, je demande à mes collègues d'examiner leur propre comportement.

Le Président: Je remercie la députée de son intervention. Nous poursuivons la séance.