La Loi sur l'importation des boissons enivrantes

Elizabeth May: Madame la Présidente, c'est avec plaisir que j'interviens pour assurer au député d'Okanagan—Coquihalla que cette réforme tant attendue bénéficie de l'appui inconditionnel du caucus du Parti vert. Saanich—Gulf Islands compte elle aussi de nombreux établissements vinicoles. Je pourrais tous les nommer, mais je ne voudrais pas qu'on pense que je cherche à plaire à mes électeurs qui exploitent la Muse Winery, la Garry Oaks Winery, la Church & State Winery, la Salt Spring Vineyards, et j'en passe.

Je félicite le député d'avoir présenté cette mesure législative. Je ferai tout en mon pouvoir pour favoriser son adoption. J'espère que tous les députés feront leur part pour qu'elle soit adoptée.

M. Dan Albas: Madame la Présidente, je remercie ma collègue de son soutien.

Beaucoup de propriétaires de vignobles à qui j'ai parlé m'ont dit que cette réforme pourrait faire augmenter d'au moins 5 p. 100 et peut-être même de près de 10 p. 100 le volume des ventes. Tous ceux à qui j'ai parlé m'ont dit qu'ils réinvestiraient ces recettes directement et immédiatement dans l'économie locale, une idée qui plaira sûrement aux électeurs de la députée étant donnée la forte présence de l'industrie du vin dans sa circonscription.