Tragédie de Lac-Mégantic il y a cinq ans; Déclaration de Daniel Green, chef adjoint du Parti vert du Canada

Tragédie de Lac-Mégantic il y a cinq ans; Déclaration de Daniel Green, chef adjoint du Parti vert du Canada

(LAC-MÉGANTIC)--J’écris ces mots à Lac-Mégantic cinq ans après la tragédie ferroviaire qui a tué 47 personnes. Les gens de Lac-Mégantic tentent encore de panser leurs blessures. On peut imaginer leurs difficultés. En plus du premier choc, ils ont vécu une reconstruction qui en a heurté plusieurs. Cependant, ce qui rend leur deuil encore plus difficile, c’est qu’ils n’ont toujours aucune explication concernant les raisons de la tragédie. Après la fin des procès criminel et civil et l’acquittement du conducteur du train Thomas Harding, le gouvernement fédéral ne fait que répéter que la sécurité ferroviaire est assurée au Canada.

À Mégantic, on sait que c’est faux. Les trains peuvent encore se stationner sur la voie en hauteur de la pente qui mène au centre-ville de Mégantic et seules les compagnies savent quels freins retiennent ces bombes ambulantes qui circulent chez nous. Rien n’a changé en matière de sécurité sur nos rails.  Après un drame d’une telle ampleur, il est obligatoire qu’une Commission d’enquête fasse toute la lumière sur cette tragédie. C’est ce que réclament les citoyens de Mégantic. Le Parti vert du Canada appuie leur demande. Cette commission est la seule manière de reprendre enfin le contrôle sur l’industrie du train au Canada avant qu’elle ne vole d’autres vies.

L’annonce récente de la voie de chemin de fer qui contournera Mégantic démontre bien l’emprise totale des compagnies ferroviaires sur notre sécurité. Alors que les gouvernements fédéral et provincial paient la totalité de la facture, cette voie de contournement appartiendra entièrement à Central Maine & Quebec Railway, une firme privée qui, de plus, en dessine tous les plans. Il s’agit d’une situation inacceptable qui déchire actuellement la région de Mégantic. Cette voie doit être planifiée avec la communauté et demeurer publique. C’est une question de démocratie et de justice.

Toutes nos pensées accompagnent aujourd’hui les proches et les survivants des victimes de la tragédie de Lac-Mégantic.

###

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Rod Leggett
Attaché de presse
Rod.leggett@partivert.ca
613-562-4916, poste 206