Kitchener-Centre

Mike Morrice a grandi dans l'ouest de l'île de Montréal en tant que frère cadet de trois garçons. Sa famille a déménagé à Newmarket, en Ontario, en 1997, et en 2003, il a commencé ses études à l'Université Wilfrid Laurier, où il a obtenu un double diplôme en commerce et en électronique informatique. Mike a rapidement été fasciné par l'esprit d'entreprise de la région de Waterloo. 

Après avoir lu un livre intitulé Ishmael, ses yeux se sont ouverts sur la façon dont nous avons récemment commencé à vivre en désaccord avec le reste du monde naturel. Mike a été inspiré d'allier sa formation en affaires à son désir de voir des mesures plus décisives pour lutter contre la crise climatique, et il s'est donc mis au travail. Mike a passé les dix années qui se sont écoulées depuis qu'il a travaillé avec des centaines d'entreprises pour accélérer le passage à une économie verte.

En 2008, alors qu'il étudiait à Laurier, Mike a fondé Sustainable Waterloo Region (SWR) et a piloté le premier centre d'économie verte du Canada. En l'espace de cinq ans, le carrefour a mobilisé des entreprises qui emploient 14 % de la main-d'œuvre de la région de Waterloo et qui se sont toutes engagées volontairement à établir et à atteindre des objectifs climatiques ambitieux. Mike a également été le fer de lance de la création de ClimateActionWR, un effort de collaboration qui a obtenu l'appui unanime des conseils régionaux et municipaux pour la toute première cible climatique de notre collectivité - une réduction de 6 % d'ici 2020, puis portée à 80 % en 2050. Il est également à l'origine de ce qui est maintenant evolv1, le premier immeuble à locataires multiples à énergie positive nette au Canada.

En réponse à l'intérêt mondial pour la reproduction des carrefours de l'économie verte, Mike a fondé Économie verte Canada en 2013 et a dirigé l'organisation lauréate jusqu'à la fin de l'année dernière. Aujourd'hui, il y a sept centres d'économie verte en Ontario qui appuient plus de 250 organisations qui réduisent leur impact environnemental et augmentent leur rentabilité.

Mike a été nommé Jeune ancien de l'année par Laurier (2011), Jeune entrepreneur de l'année par la Chambre de commerce de Kitchener-Waterloo (2012), a remporté une mention spéciale pour l'entrepreneuriat social de EY Canada (2018), et est membre Ashoka depuis 2012.