Saint-Maurice—Champlain

La raison principale de l’engagement de Marie-Claude Gaudet est de faire partie des processus décisionnels qui opéreront les changements nécessaires à l’atteinte des cibles du programme de développement durable du Canada dont l’horizon est 2030. Il ne reste que deux élections fédérales d’ici là. En 2028, il sera déjà trop tard.

À l’époque où elle a siégé comme conseillère municipale à Sainte-Geneviève-de-Batiscan en 2009, Marie-Claude était au conseil d’administration du Convivium Slow Food - Héritage de la vallée de la Batiscan, un laboratoire rural.  En 2019, elle a été candidate dans Portneuf - Jacques-Cartier pour le Parti vert du Canada. Plus récemment, elle a contribué à mettre sur pied le Mouvement écocitoyen Shawinigan.

L’expérience de Marie-Claude dans les services financiers et comme arbitre national à l’aviron reflète ses qualités d’intégrité et d’humanité. C’est aussi sa persévérance et son ardeur qui lui ont permis d’atteindre des niveaux d’excellence dans différents aspects de sa vie dont le sport de l’aviron.

Marie-Claude a mieux compris son cheminement quand elle a appris que sa grand-mère maternelle s’est battue aux côtés de Idola Saint-Jean pour l’obtention du droit de vote des Québécoises au gouvernement fédéral en 1940. Marie-Claude veut poursuivre dans la même veine, mais pour la justice climatique et la justice sociale cette fois.