Saint-Maurice—Champlain

Stéphanie Dufresne œuvre dans le domaine de l’environnement depuis près de 20 ans. Elle est titulaire d’un baccalauréat en géographie de l’Université du Québec à Trois-Rivières et d’une maîtrise en environnement de l’Université de Sherbrooke. Elle a aussi poursuivi des formations en journalisme et en philosophie.


Madame Dufresne a entre autres travaillé comme analyste sur des commissions d’enquête et d’audiences publiques sur l’environnement du BAPE, puis fondé et dirigé une entreprise dans le domaine des énergies vertes. Depuis, elle offre ses services comme gestionnaire de projets pour diverses organisations de la Mauricie.


Mère de deux garçons de 11 et 13 ans, Stéphanie Dufresne s’est fait connaître dans la région de la Mauricie par son engagement à promouvoir l’économie de proximité, notamment par un défi qu’elle s’était lancé de manger 100 % local pendant 100 jours.


Activement impliquée dans son milieu, Stéphanie Dufresne s’identifie à des valeurs féministes, écologistes et de solidarité sociale. Attachée depuis longtemps aux idées et propositions défendues par le mouvement mondial des partis verts, elle souhaite contribuer à l’émergence d’une nouvelle dynamique politique visant à redonner une place centrale à l’environnement dans toutes les décisions gouvernementales. À ce titre, elle s’est portée candidate pour le Parti vert provincial à l’élection d’octobre 2018, au Québec.


Par son implication politique, Stéphanie Dufresne veut contribuer à la réorientation de nos modes de vie face à l’urgence climatique. Il s’agit pour elle d’une démarche qui est essentielle à la préservation de notre bien-être collectif actuel et futur.