Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères

Dany Gariépy se souvient d'avoir commencé à s'impliquer en politique aux alentours de 1976 lorsqu'il a été pris dans l'enthousiasme et l'optimisme de son père et d'autres militants qui avaient contribué à la campagne de PQ. Le vent de changement qu'ils lui ont apporté l'a aidé à se rendre compte que la politique peut représenter un vecteur de changement positif qui rassemble les gens autour d'une cause commune.

En 1985, voulant faire sa part, Dany s'est présenté comme président des Jeunes bâtisseurs du Parti Québécois au Cégep de Shawinigan. À ce titre, il a participé à l'organisation de débats et de visites de candidats ainsi qu'à la rédaction de communiqués de presse pour les hebdomadaires locaux et le journal Le Nouvelliste.
 
Après ses études collégiales, Dany écoute pour la première fois ses désirs et sa curiosité et complète un certificat en sciences environnementales à l'UQAM. Malgré son coup de foudre pour la science, Dany choisit ce qu'il appelle « la voie facile » et  commence comme ouvrier chez Alcan à Jonquière. Il est resté passionné par les questions provinciales, nationales et internationales mais ne s'est jamais vraiment impliqué.

Puis, à la suite de catastrophes comme Tchernobyl, Exxon Valdez, Bhopal et la crise de la vache folle des années 1990, Dany commence à se convaincre des mérites de l'activisme environnemental. Ces événements évitables, qui ont eu un impact considérable sur beaucoup de gens, incitent Dany à canaliser davantage son énergie vers des causes de durabilité et d'équité. Il s'est joint à Greenpeace et a commencé à réfléchir plus sérieusement aux déchets inutiles qu'il générait dans sa vie personnelle.

Dany saute dans l’arène politique en 2019, du moins en partie, par culpabilité de ne pas avoir été plus impliqué dans l'activisme environnemental pendant toutes ces années. Pour lui, le Parti vert est le seul parti national à proposer une vision pour faire face aux défis du 21ème siècle, le plus extrême étant la crise climatique imminente.

Dany a hâte de travailler avec les résidents de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères pour bâtir un avenir plus prospère, plus dynamique et plus durable, et espère être le premier député vert élu dans la province.