Argenteuil—La Petite-Nation

Marjorie Valiquette provient de Sainte-Adèle dans la région des Laurentides au Québec. Elle est la benjamine d’une fratrie composée de trois filles et ses parents sont francophones. Ses études se sont terminées par l’obtention d’un baccalauréat en design de l’environnement en 1998 à l’Université du Québec à Montréal. Sa carrière professionnelle à débuté suite à ses études. Marjorie a presque toujours été travailleuse autonome dans son champs d’études en design.

Aujourd’hui, elle est âgée de 45 ans et est également mère d’un adolescent de 14 ans qui termine son 3e secondaire. Marjorie est en union de fait avec le père de mon fils depuis un peu plus de 15 ans. Maintenant qu’elle dispose d’un peu plus de temps qu’avant, elle s’implique davantage en politique citoyenne. Cette implication s’est renforcée avec sa candidature lors des élections municipales de novembre 2017. Elle briguait le poste de conseillère municipale. Sa campagne électorale fut une belle expérience. Elle a beaucoup aimé rencontrer les gens lors des séances de porte-à-porte. Elle a pu découvrir encore mieux le territoire de sa municipalité de Morin-Heights et les gens qui y vivent. Elle en garde un bon souvenir malgré le fait qu’elle n’ait pas gagné.

Son souci pour l’environnement la guide depuis longtemps vers des décisions qui orientent ses choix de vie. Marjorie n’est pas une extrémiste. Elle préconise une approche plutôt pédagogique sur les différentes questions d’écologies, mais aussi sur la politique locale et internationale. Sa grande curiosité intellectuelle et sa créativité sont ses principaux atouts. Elle a vaincu sa timidité durant sa quarantaine. Cela lui permet aujourd’hui de prendre les bonnes initiatives et de faire en sorte d’agir le mieux possible chaque jour. C’est pourquoi la politique active l’interpelle et qu’elle se porte aujourd’hui candidate pour le Parti vert du Canada, un parti proche de ses valeurs.