4.1 Un programme axé sur les familles

Un nombre croissant d’études nationales et internationales attestent du stress considérable vécu par les enfants et les parents du Canada. Tandis que c’est vrai, un nombre inacceptable de familles canadiennes vivent effectivement dans la pauvreté, encore plus souffrent de « pauvreté par manque de temps disponible. » Statistiques Canada analyse l’information recueillie auprès de Canadiennes et de Canadiens pressés par le temps et rapporte une augmentation soutenue de Canadiennes et de Canadiens qui déclarent manquer de temps dans leur vie pour réaliser toutes les tâches nécessaires. Des déplacements plus longs volent aux Canadiennes et aux Canadiens du temps à la maison. De plus longues heures de travail volent aux membres de la collectivité du temps pour faire des activités bénévoles. Des réseaux de transports en commun mal planifiés et le manque de places dans les garderies en milieu de travail volent aux parents du temps avec leurs enfants.

Le fait que les citoyennes et les citoyens ont de moins en moins de temps à contribuer à la collectivité et aux activités de la collectivité et de l’école entraîne des coûts réels pour la société. Il n’est pas surprenant que Statistiques Canada rapporte également un déclin soutenu en heures de bénévolat offertes par les Canadiennes et les Canadiens. Le manque de temps pour contribuer à la collectivité engendre des sentiments d’aliénation. D’un autre côté, le temps passé à faire des efforts pour améliorer notre société engendre des sentiments d’affiliation (d’appartenance) et de prise en charge (en sachant que nos actions font une différence). Les verts souhaitent aborder ce problème sur plusieurs fronts, dans de nombreux domaines de notre société : les programmes fiscaux, du travail et sociaux.

La politique fiscale du gouvernement du Parti vert multipliera les occasions pour les Canadiennes et les Canadiens de passer du temps en famille. Les adultes qui travaillent à plein temps à l’extérieur du foyer sont de plus en plus stressés et sollicités pour prendre soin de parents âgés, de leurs enfants ou de leur conjoint aux prises avec une maladie invalidante, ou de tout autre membre de la famille ayant un handicap.

Les verts s’engagent à soutenir les familles et les collectivités grâce à des politiques intégrées axées sur le bien-être de l’enfant, à commencer par la nutrition prénatale jusqu’au logement abordable et l’accessibilité à l’éducation postsecondaire. Il faut cesser de concevoir nos collectivités autour des voitures pour commencer à les concevoir autour des familles et des enfants. Il n’y a pas de solution facile. Il faut s’attaquer à plusieurs niveaux du problème auquel doivent faire face les familles en élaborant des politiques fiscales, du travail et sociales nouvelles et novatrices.

Les députés verts :

  • Réformeront notre régime fiscal et nos politiques du travail de manière à multiplier les occasions pour les Canadiennes et les Canadiens de passer plus temps en famille.

  • Favoriseront un programme intégré d’assistance, de dégrèvements fiscaux et de sensibilisation pour faire valoir que le temps passé avec les enfants ou dans la collectivité est essentiel à la continuation de notre société.