6.4 Faire du gouvernement un chef en approvisionnement éthique

Le gouvernement fédéral est le plus grand acheteur de biens et de services dans de nombreux domaines au Canada. La stratégie d’approvisionnement en biens et services du gouvernement fédéral est essentiellement fondée sur la soumission ou le prix le plus bas. Mais elle ne tient pas compte d’autres critères essentiels au développement d’une société juste et durable.

Le Parti vert croit que le gouvernement fédéral doit montrer l’exemple avec ses politiques d’approvisionnement, veillant à ce que ses dépenses favorisent une économie canadienne florissante, de saines pratiques de travail et la protection de l’environnement.

Les députés verts :

  • Réclameront du gouvernement qu’il s’approvisionne en biens et services canadiens, dans la mesure du possible, et que ses importations, le cas échéant, portent sur des biens certifiés équitables (produits selon des pratiques de travail responsables et respectueuses de l’environnement), dans la mesure du possible.

  • Exigeront que tous les ministères et organismes gouvernementaux incorporent une analyse du « triple résultat » (avantages et coûts sociaux, économiques et environnementaux) dans leurs processus d’approvisionnement ainsi que lors de l’analyse de leurs opérations et des programmes offerts.

  • Exigeront que tous les ministères et organismes gouvernementaux respectent les normes écologiques les plus strictes, y compris le recyclage complet, l’achat et l’utilisation de petits véhicules à faible consommation d’énergie, de bâtiments à haut rendement énergétique et exempts de produits toxiques, et de l’entretien paysagiste exempt de produits toxiques.

  • S’assureront de la transparence des décisions d’achat en rendant l’information accessible à la surveillance du public.