3.8 La chasse au phoque commerciale

La chasse au phoque est considérée par de nombreuses personnes, au Canada et dans le monde, comme une pratique inhumaine qui n'est ni durable, ni écologiquement saine. C'est particulièrement vrai aujourd'hui, car les changements climatiques ont augmenté la mortalité infantile chez les phoques, la glace étant raréfiée et plus fine.

La saison de la chasse au phoque est la plus grande tuerie de mammifères marins de la planète. L’interdiction des produits du phoque par l’Union européenne a été maintenue par l’Organisation mondiale du commerce, rejetant ainsi les revendications canadiennes. Cette atrocité entache la réputation internationale du Canada, pour une valeur locale insignifiante.

Le Parti vert ne soutient pas la chasse au phoque commerciale sous sa forme actuelle au Canada. Nous ne sommes cependant pas contre une chasse de subsistance par les peuples autochtones et les collectivités locales.

Les députés verts :

  • Mettront fin à l’aide financière fédérale à la chasse au phoque commerciale et soutiendront une interdiction de la chasse au phoque.

  • Travailleront avec les pêcheurs, les syndicats de la pêche et les collectivités locales pour élaborer un plan de rachat équitable des permis de chasse au phoque par le gouvernement fédéral.

  • Travailleront avec les collectivités locales touchées en vue de mettre en œuvre des programmes de formation et de fournir d’autres ressources nécessaires au soutien de tout projet de rachat de l’industrie de la chasse au phoque.

  • Collaboreront avec d'autres administrations gouvernementales pour identifier des alternatives économiques durables pour les chasseurs de phoques et leurs collectivités. Ils dédommageront entièrement les chasseurs de phoques pour leur manque à gagner.