1.2 Application de ces principes au processus de prise de décision économique

Plus l’enjeu est de taille, plus l’occasion est grande. Le Canada et la communauté internationale devront relever un défi énergétique environnemental aux proportions historiques au cours des prochaines décennies. L’augmentation des pertes liées aux conditions météorologiques exceptionnelles entraînées par l’exacerbation de la crise climatique, la hausse des températures de la planète et l’augmentation des niveaux de pollution nous obligeront à mettre en œuvre des mesures d’atténuation et d’adaptation essentielles. Une stratégie de développement économique intelligente – et une occasion d’investissement attrayante – consiste à concentrer le développement et les investissements économiques communautaires dans les « technologies et services propres ».

La technologie verte est considérée l’affaire du siècle. Tous les ordres de gouvernement doivent favoriser cette approche économique verte par l’entremise de mesures fiscales et de politiques efficaces et d’une formation adéquate axée sur les compétences et dans les métiers dans l'enseignement secondaire et postsecondaire.

Dans le cadre de la contribution fédérale au développement de cette vision économique verte, le gouvernement du Parti vert du Canada procédera au transfert progressif des taxes de consommation courantes aux produits et services qui nuisent aux personnes et à l’environnement, tout en réduisant simultanément les impôts et les taxes sur les produits et les activités économiques inoffensives. À mesure que les taxes sur la pollution augmenteront, d’autres taxes, comme l’impôt sur le revenu et les charges sociales, seront révisées à la baisse. Il s’agit d’une approche « sans incidence sur les recettes ».

Ainsi, la transition vers un modèle comptable qui tient compte des « vrais coûts » des activités économiques, soit la « méthode du coût complet » – où le prix des produits et services tient compte des effets positifs ou négatifs de ces derniers pendant toute leur durée de vie –, nous permettra, comme société, de faire des choix de consommation responsables afin d’orienter l’économie vers la durabilité écologique.