Conclusion

Le Canada demeure l’un des meilleurs endroits au monde où vivre. À l’échelle de la planète, les Canadiens et les Canadiennes sont très chanceux. Avec cette chance, il y a aussi une responsabilité envers le reste du monde et envers nos enfants.

Les verts s’engagent à faire en sorte que nous nous nous attaquions à la question du déficit qui menace l’avenir de nos enfants. Nous devons nous assurer que les générations à venir ne soient pas étouffées par nos dettes économiques, sociales et écologiques. Nous avons le potentiel d’être le premier pays et la première génération à prendre des mesures sérieuses pour éliminer la pauvreté, faire croître la classe moyenne, améliorer la situation des femmes et établir une relation saine et respectueuse avec les Premières Nations, les métis et les Inuits. Nous pouvons devenir le pays qui établira le rythme de la transition vers des sources d’énergie non polluantes et durables, loin des combustibles fossiles. Nous pouvons être des médiateurs à l’échelle de la planète et des artisans de la paix. Nous pouvons changer le monde et reconstruire le Canada que nous imaginons. Avec votre aide, nous le pourrons.