2.1.11 Combustibles fossiles

 Les députés verts :

  • Élimineront toutes les subventions et autres formes de soutien accordées aux industries canadiennes du pétrole, du charbon, du gaz et du méthane produit par les couches de houille.

  • Appliqueront un régime progressif de redevances et de dividendes sur les émissions de carbone à toutes les émissions de CO2, de méthane, de N2O, fugitives et autres émissions de GES.

  • Appliqueront une taxe sur les émissions de carbone à tous les producteurs de combustibles fossiles, taxe qui sera redistribuée à titre de dividende à tous les Canadiens et Canadiennes, comme mentionné précédemment.

  • Travailleront avec les provinces afin d’empêcher la construction de toute nouvelle centrale électrique au charbon.

  • Travailleront avec les provinces pour instaurer un moratoire sur la fracturation horizontale.

  • Légiféreront pour empêcher l’accès aux superpétroliers de pétrole brut le long des côtes canadiennes du Pacifique, empêcher la construction d’infrastructures portuaires destinées au transport du pétrole et du bitume dilué sur la côte Ouest et bannir rapidement l’accès au port de Vancouver à ces superpétroliers.

  • Chercheront à créer un ministère fédéral de la Transition énergétique pour assurer la coordination de la transition d’une économie fossile vers une économie axée sur l’utilisation durable des sources d’énergie renouvelables.

  • Travailleront en vue de créer une réserve stratégique d’hydrocarbures pour assurer l’approvisionnement en pétrole du Canada afin d’élaborer un Plan d’intervention d’urgence en cas de pénurie de gaz naturel et un Plan d’intervention d’urgence pour faire face à d’autres crises énergétiques.