COP24: Les Verts mondiaux appellent à une action significative en faveur du climat

COP24: Les Verts mondiaux appellent à une action significative en faveur du climat

KATOWICE - Des représentants des partis verts du monde entier, réunis pour la COP24 à Katowice, en Pologne, ont demandé une action significative pour relever le défi présenté par le rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat concernant l’objectif de1,5 degré. Elizabeth May, coprésidente de la Global Greens Parliamentarians Association et chef du Parti vert du Canada, a été l'hôte de la conférence de presse. Elle a déclaré : "Alors que l'opposition des États-Unis, de la Russie, de l'Arabie saoudite et du Koweït a fait la une des journaux, la réalité est que l'ordre du jour de la COP24 a largement contourné l’objectif de 1,5 degré du GIEC".

"Alors que les peuples du monde entier se rassemblent pour marcher en faveur de l'action climatique, les gouvernements réunis ici en Pologne continuent de laisser aux futures COP le soin gérer les dossiers actuels ", a déclaré Ewa Sufin-Jacquard, directrice de la Polish Green Foundation.

Les gouvernements se sont concentrés sur l'obtention d'une reddition de comptes claire et transparente sur un large éventail de questions dans le cadre de l’accord de Paris.
"Les jeunes du monde entier exigent des actions concrètes. Notre avenir qui est relégué au second plan ", a déclaré Kim van Sparrentak, des jeunes Verts mondiaux.

"Bien que l’accord de Paris soit important, nous avons certainement eu l’occasion, lors de cette réunion, de répondre à l'urgence des avertissements du GIEC ", a déclaré Lisa Badum, membre écologiste du Bundestag allemand.  "Au lieu de cela, nous semblons déterminés à prouver la justesse du commentaire du GIEC selon lequel le seul ingrédient qui manque pour assurer notre survie est la volonté politique."

Les Verts notent que les gouvernements qui repoussent l'action climatique sont les mêmes qui rejettent de plus en plus l'immigration, qui alimentent la peur de "l'autre" et qui ignorent la nécessité de la justice sociale et de l'éradication de la pauvreté.  "En cela, les Verts sont également unis pour réclamer la justice sociale, les droits de la personne et répondre aux besoins du plus grand nombre ", a déclaré Dorothy Nalubega, des Verts ougandais.

Il est clair que les pays les plus progressistes qui travaillent dans cette COP ont des Verts élus au sein de leurs gouvernements.  Les ministres du climat, de l'énergie et de l'environnement de la Suède, de la Nouvelle-Zélande et du Luxembourg jouent un rôle de premier plan à cette COP et sont des Verts.

"Nous espérons que les élections européennes de 2019, les élections fédérales au Canada et ailleurs dans le monde, où les Verts sont prêts à faire des gains, donneront de bons résultats. Nous avons besoin que les Verts soient élus partout dans le monde pour pouvoir placer l'humanité sur la voie d'un monde durable ", a déclaré James Shaw, co-leader du ministre néo-zélandais des Verts et du changement climatique au sein du gouvernement néo-zélandais.
###

Pour de plus amples renseignements ou pour prendre rendez-vous pour une entrevue, communiquez avec :

Rod Leggett
Attaché de presse
613-562-4916 x206
rod.leggett@greenparty.ca