Le Parti vert applaudit la décision de bloquer l’acquisition d’Aecon

Le Parti vert applaudit la décision de bloquer l’acquisition d’Aecon

(OTTAWA) – Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands, se réjouit de la déclaration du ministre du Développement économique, Navdeep Bains, annonçant que le gouvernement bloquera l’acquisition proposée du géant canadien de la construction Aecon par la société d’État chinoise CCCC International Holding.

« Le gouvernement libéral invoque des raisons de sécurité nationale pour mettre fin à la transaction, mais il y a bien d’autres intérêts en jeu lorsqu’on considère cette entreprise d’État chinoise », a dit Mme May. « Cette société affiche un bilan très inquiétant sur les plans des droits de la personne, de l'environnement et de sécurité. La Chine est un partenaire commercial important, mais le Canada ne peut pas mettre de côté les normes minimales. »

Mme May a été la première élue fédérale à avoir soulevé la question de l’acquisition proposée d'Aecon et de ses conséquences sur le projet déjà très controversé de construction du barrage hydroélectrique du site C, en Colombie-Britannique.

« Les citoyens de la Colombie-Britannique sont particulièrement inquiets parce qu’Aecon détient 30 % des contrats pour l’aménagement de la centrale liée au barrage du site C. Le projet continue de s’annoncer comme une catastrophe environnementale et économique, mais au moins il ne comportera pas de partenaire reconnu pour son bilan déplorable en matière de droits de la personne et de sécurité. »

« Ce n'est pas une victoire, mais c'est certainement un moindre mal », a affirmé Mme May.

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Rod Leggett
Attaché de presse
Rod.leggett@partivert.ca
613 562-4916 poste 206