Les Verts demandent au NPD d’adopter des résolutions progressistes à leur congrès politique

Les Verts demandent au NPD d’adopter des résolutions progressistes à leur congrès politique

(OTTAWA) – Le congrès politique du NPD se déroule cette fin de semaine, à Ottawa, et le Parti vert du Canada s’intéresse vivement à plusieurs résolutions progressistes inscrites à l’ordre du jour. Il encourage le NPD à demeurer ferme vis-à-vis son engagement envers la justice sociale. 

« La justice sociale est l’un des six principes fondamentaux du mouvement vert à l’échelle mondiale. Les Verts sont évidemment ravis de voir qu’un parti politique fédéral examine des résolutions qui correspondent aux politiques et aux valeurs actuelles du Parti vert, a dit Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands. Nous croyons en la coopération avec les autres partis. Elle permet à la politique verte, une politique élaborée et animée par ses membres et fondée sur un consensus, de se frayer un chemin et de passer d’un mouvement partisan à une priorité gouvernementale.

« Il y a de nombreuses résolutions à l’ordre du jour du congrès du NPD qui poussent le parti à appuyer le revenu de subsistance garanti. Les Verts sont actuellement le seul parti à promouvoir cette politique voulant offrir à chaque Canadien la possibilité de vivre dignement et à l’abri de la pauvreté. Nous accueillerions chaudement le NPD comme partenaire dans la promotion d’un revenu de base pour tous les Canadiens. Les niveaux de pauvreté dans ce pays sont inacceptables et des mesures doivent être prises rapidement pour arracher les Canadiens à ce cercle vicieux et déshumanisant.

« L’appui du NPD dans l’abolition des droits de scolarité et l’effacement de la dette étudiante donnerait aussi un nouvel élan à une politique de longue date du Parti vert. Le mouvement étudiant au Canada a bien fait ses devoirs; la gratuité des études postsecondaires est à la fois possible et sensée dans un pays prospère comme le nôtre. Nous devons être compétitifs à l’échelle mondiale tout en veillant à ce que l’accès aux études postsecondaires soit un droit primordial pour les Canadiens. Les droits des étudiants autochtones sont particulièrement importants.

« Sur la question générale des droits de l’homme, le Parti vert est fier de sa politique, ratifiée il y a un an, qui demande au gouvernement d’Israël de préserver la solution à deux États. Nous encourageons le NPD à se joindre à nous et à la communauté élargie de défense des droits de l’homme en demandant l’interdiction de l’importation de biens provenant des colonies illégales, la fin du siège de Gaza et le respect équitable des droits de tous les Israéliens et de tous les Palestiniens. Israël ne devrait pas être pointé du doigt, mais tous nos alliés doivent respecter le droit international », conclut Madame May.

-30- 

Politique du Parti vert sur le revenu de subsistance garanti : https://www.greenparty.ca/fr/backgrounder/2015-07-16/revenu-de-subsistance-garanti 

Politique du Parti vert sur les droits de scolarité et la jeunesse : https://www.greenparty.ca/fr/media-release/2015-09-16/les-verts-s’engagent-à-abolir-les-droits-de-scolarité-et-à-investir-dans-la

Moyens de pression du Parti vert pour amener le gouvernement d’Israël à préserver la solution à deux États : https://www.greenparty.ca/fr/age-2016/vote/resolutions/s16-p013 

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, communiquez avec :

John Chenery
Directeur des communications
613 562-4916 poste 215
john.chenery@partivertca