Le Parti vert demande au gouvernement libéral de financer la révision des normes canadiennes sur l’agriculture biologique

Le Parti vert demande au gouvernement libéral de financer la révision des normes canadiennes sur l’agriculture biologique

(OTTAWA) – Le Parti vert du Canada, qui soutient résolument le secteur biologique canadien, presse le gouvernement fédéral de financer le réexamen des normes canadiennes sur l’agriculture biologique.  

« Les fermes et autres entreprises biologiques ont été contraintes d’assumer l’énorme fardeau financier de la révision des normes de leur secteur, alors que différents ministères fédéraux – notamment Pêches et Océans et Transports Canada – ont soustrait à cette obligation financière les industries relevant de leur compétence », a mentionné Kate Storey, porte-parole du Parti vert en matière d’agriculture. « Cette importante industrie en pleine croissance a besoin de notre soutien pour demeurer concurrentielle. »

Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands, a déclaré ce qui suit : « Nos principaux partenaires commerciaux, y compris les États-Unis, financent les révisions des normes de leur secteur agricole biologique. Pour que le Canada puisse demeurer concurrentiel dans cette industrie essentielle, le gouvernement libéral doit emboîter le pas. Le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire a déjà recommandé que le gouvernement finance cette révision. Nous espérons que le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, prendra la décision appropriée. »

« L’agriculture biologique locale joue un rôle très important dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre du Canada », a poursuivi Mme May. « Elle contribue également à rendre les collectivités du Canada plus saines, plus fortes et plus en contrôle de leur sécurité alimentaire. Si nous avons vraiment à cœur de tenir notre engagement en vue de travailler à atténuer les changements climatiques et à rendre les collectivités locales plus résilientes, nous devons renforcer notre soutien au secteur de l’agriculture biologique. »

-30- 

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, communiquez avec :

Debra Eindiguer
m: (613) 240-8921
debra.eindiguer@partivert.ca