Le Parti vert du Canada réprouve fortement la décision du gouvernement de la C-B d’approuver le barrage du site C

Le Parti vert du Canada réprouve fortement la décision du gouvernement de la C-B d’approuver le barrage du site C

(OTTAWA) – Le Parti vert du Canada réprouve fortement la récente décision du gouvernement de la Colombie-Britannique d’approuver le barrage du site C.

Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de la circonscription fédérale de Saanich-Gulf Islands, a vertement dénoncé cette décision : « Le gouvernement du NPD de la Colombie-Britannique a trahi tous les partisans de son parti qui ont travaillé pendant des années pour empêcher ce gaspillage éhonté de Christy Clark. Cette décision est irresponsable, que ce soit du point de vue financier qu’environnemental, juridique et économique. Comme le projet de Muskrat Falls à Terre-Neuve-et-Labrador, cette catastrophe de 15 milliards de dollars qui produira de l’électricité à un prix que personne ne peut payer est destiné à devenir un éléphant blanc.  Les faits qui plombent déjà le projet du site C ont été confirmés dans le rapport final déposé récemment par la Commission des services publics de la Colombie-Britannique. Faits à l’appui, le rapport soutient que le projet sera ruineux pour les payeurs de taxes et d’impôts, qu’il est complètement inutile et qu’il compromettra la prospérité future de la province ».

Lorraine Rekmans, porte-parole du Parti vert en matière d’affaires autochtones a déclaré ce qui suit : « Je m’inquiète profondément de ce qu’il adviendra des droits des Premières Nations du traité 8 et des familles de la vallée de la rivière de la Paix, dont les territoires ancestraux et les terrains, respectivement, seront engloutis sous les eaux à cause de ce barrage. Plutôt que d’approuver ce projet, le gouvernement avait l’occasion de se tourner vers des projets d’énergie renouvelable en partenariat avec ces Premières Nations et communautés. Le Parti vert veut assurer les Premières Nations du traité 8 et les communautés touchées de son appui le plus solidaire dans toutes les démarches qu’elles devront faire pour protéger leurs droits ».

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, communiquez avec :

Debra Eindiguer
m: (613) 240-8921
debra.eindiguer@partivert.ca