Elizabeth May présente des modifications au projet de loi C-45 : la Loi concernant le cannabis, pour protéger les jeunes criminalisés et les groupes marginalisés

Elizabeth May présente des modifications au projet de loi C-45 : la Loi concernant le cannabis, pour protéger les jeunes criminalisés et les groupes marginalisés

(OTTAWA) - Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands a présenté 18 modifications au projet de loi C-45, Loi concernant le cannabis, qui était à l’étude article par article au Comité permanent de la santé cette semaine.

Mme May n’a pu participer aux réunions du comité et elle remercie Don Davies (député de Vancouver-Kingsway) d’avoir présenté certaines de ses modifications.

« La lutte contre la drogue est un échec et je félicite le gouvernement de respecter sa promesse électorale de légaliser le cannabis, a dit Mme May.  

« Toutefois, ce projet de loi ne va pas assez loin. On doit s’assurer que le projet de loi C-45 ne stigmatisera pas davantage les populations vulnérables et qu’il pardonnera ceux qui sont considérés comme des criminels en raison de l’interdiction du cannabis. Pour mettre fin au marché des drogues illicites, on doit complètement légaliser le cannabis et ajuster les taxes afin que les coûts soient comparables avec les prix de vente des dispensaires », a conclu Elizabeth May.

Les modifications suggérées par Mme May visent à supprimer les aspects du projet de loi portant sur les jeunes criminalisés, à réduire les peines criminelles excessivement sévères, à supprimer les dispositions qui permettraient au gouvernement de rejeter la candidature de toute personne ayant un dossier criminel comportant des infractions liées au cannabis pour l’obtention d’un permis pour la culture ou la vente du cannabis et à mettre en place des mesures qui répondraient aux craintes que la loi proposée aurait des effets disproportionnés sur les groupes marginalisés. Malheureusement, aucune des modifications proposées par Mme May n’a été adoptée.

- 30 -