Les libéraux doivent intervenir dans le conflit sur les terres revendiquées à Oka

Les libéraux doivent intervenir dans le conflit sur les terres revendiquées à Oka

(OTTAWA) – « Afin de démontrer ses dires, voulant qu’il soit un fervent défenseur de la réconciliation, le gouvernement libéral du Canada doit intervenir dans le conflit se produisant à Oka », a dit Elizabeth May, cheffe du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands.

« Ce conflit est un problème historique fondé sur des revendications de terres non résolues. Il demande une attention immédiate et rien ne justifie que le gouvernement ne respecte pas ses responsabilités sur la question. Il doit rencontrer les membres de la communauté mohawke pour résoudre ce conflit, a indiqué Lorraine Rekmans, porte-parole du Parti vert du Canada en matière d’Affaires autochtones.

Ce conflit est connu du gouvernement du Canada depuis maintenant plus de trois siècles. Le terrain en question provient d’un transfert de 33 000 acres de la couronne française fait en 1717. En 1945, le peuple mohawk a contesté un nouveau transfert du ministère des Affaires indiennes, dans lequel le terrain de 33 000 acres a été réduit à 11 000.

Aucune excuse ne peut justifier le temps que prend ce conflit à être résolu. Le gouvernement libéral doit démontrer de la volonté politique et prouver qu’il veut améliorer les relations entre les nations et résoudre les conflits qui se trouvent sur le chemin de la réconciliation. Son silence à ce sujet est déplorable », a conclu Mme Rekmans.

-30- 

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, communiquez avec :

Dan Palmer
Attaché de presse | Press Secretary
cellulaire : (613) 614 4916
dan.palmer@partivert.ca