Déclaration relative à l'interception du « bateau des femmes pour la paix » à Gaza le 6 octobre

Déclaration relative à l'interception du « bateau des femmes pour la paix » à Gaza le 6 octobre

(OTTAWA) - Le Parti vert du Canada demande au gouvernement d’Israël de relaxer les membres du « bateau des femmes pour la paix », intercepté jeudi matin au large de Gaza. Le « bateau des femmes » se dirigeait vers la bande de Gaza, qui est actuellement soumise à un blocus maritime israélien, afin d'attirer l’attention sur les conditions de vie précaires dans la région et aggravées par le blocus. Le bateau transportait 13 femmes de plusieurs nations, dont un prix Nobel de la paix, Mairead Maguire, et une députée de la Nouvelle-Zélande, Marama Davidson.

« La responsabilité légitime d’Israël de protéger sa population ne nécessite pas un blocus qui ne fait pas la distinction entre la circulation légale et le trafic illégal, déclare Jeff Wheeldon, porte-parole du Parti vert en matière d’Affaires internationales. L’incapacité de distinger les trafiquants d'armes des défenseurs de la paix, des membres du Parlement et des prix Nobel, est une insulte à la communauté internationale et entrave le processus de paix. L'interception d'un bateau de paix très médiatisée et attendue depuis longtemps illustre le caractère excessif du blocus. »

Le Parti vert du Canada apporte sa voix à celles des gouvernements nationaux et organismes internationaux qui condamnent l’approbation d’une autre colonie israélienne en Cisjordanie, et demande aux deux parties d’éviter l’escalade de la violence et de retourner à la table de négociation.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une entrevue, communiquez avec :

Dan Palmer
Attaché de presse
Parti vert du Canada
cellulaire : 613.614.4916
dan.palmer@partivert.ca