Urgence du logement abordable et de l'itinérance

Action requise :

Déclarer une urgence nationale sur le logement abordable et l’itinérance et établir un moratoire national sur les expulsions et l'aide aux loyers résidentiels impayés

L'itinérance et le logement abordable sont des urgences nationales que la pandémie n'a fait qu'aggraver. Le moment est venu pour le Parlement de reconnaître officiellement ces deux urgences et d'agir.

« De plus en plus de gens risquent de basculer dans l'itinérance. Des gens de toutes les régions du Canada ont du mal à couvrir leurs frais de subsistance de base pendant la pandémie. C'est une catastrophe imminente. »
Annamie Paul, Chef du Parti vert du Canada

La reconnaissance de cette double crise n'est qu'une première étape et le Parti vert propose des solutions pour aider les gens dès maintenant. Nous voulons que le Parlement adopte un moratoire national sur les expulsions pendant la pandémie et qu'il crée un programme d'aide aux loyers résidentiels impayés pour protéger d'une expulsion ceux et celles qui risquent de basculer dans l'itinérance.

« Il y a cinq ans, c'était déjà un combat pour les personnes à faible revenu et à revenu fixe de se trouver un logement abordable. Aujourd'hui, même les personnes ayant un revenu moyen stable ont du mal à payer leur loyer et ne pourront jamais s’acheter une maison. »
Paul Manly, député de Nanaimo-Ladysmith

Vous pouvez aider! Envoyez vite une lettre pour presser le gouvernement d’agir.