Élaborer une stratégie nationale en matière de parc urbain

Code:
G16-P008
Party Unit:
Members of the Party
Type de résolution:
Politique
Resolution Status:
Drafted
Resolution Timing:
In Advance
Submission Date:
Dimanche, mai 15, 2016
Auteur:
Vancouver Centre EDA

Préambule

ATTENDU QUE de nombreux milieux naturels urbains (aquatiques et terrestres) sont menacés sur le plan de l’environnement par les aménagements urbains, la circulation, la piètre gestion, le mauvais usage et l’industrialisation;

ATTENDU QUE les lois en vigueur et le chevauchement des compétences (administrations fédérales, provinciales, municipales, des premières nations, etc.) ne parviennent pas à assurer le niveau de protection de l’environnement le plus élevé dans les milieux naturels des secteurs urbains menacés;

ATTENDU QUE les milieux naturels urbains des plus grandes villes du Canada constituent le dernier refuge de la flore et de la faune de ces milieux et servent souvent de couloirs naturels pour leur passage entre les autres milieux naturels;

ATTENDU QUE les autochtones urbains dépendent des milieux naturels des secteurs urbains pour se rapprocher de la terre et entreprendre des activités d’exploitation conformément à leurs traditions;

ATTENDU QUE Parcs Canada a déjà créé le premier parc urbain national du Canada, le parc urbain national de la Rouge, à Pickering, en Ontario, le 15 mai 2015, mais a explicitement déclaré qu’il refusait de tracer des plans pour les autres parcs de ce genre dans d’autres régions urbaines;

Dispositif

IL EST RÉSOLU QUE le Parti vert du Canada appuie la nouvelle stratégie fédérale visant à créer immédiatement des parcs urbains nationaux dans d’autres grandes agglomérations afin de protéger ces milieux pour les générations futures;

Commanditaires:
Vancouver Centre EDA

Contexte

Des parcs urbains nationaux sont créés dans le monde entier afin de protéger les milieux naturels des secteurs urbains. Étant donné que les secteurs urbains du Canada subissent des aménagements qui modifieront ou détruiront pour toujours leurs milieux naturels, il faut les protéger afin de contribuer à défendre ces milieux au nom de la population, de la flore et de la faune.

Code

G16-P008

Type de résolution

Politique

Auteur

Vancouver Centre EDA

Préambule

ATTENDU QUE de nombreux milieux naturels urbains (aquatiques et terrestres) sont menacés sur le plan de l’environnement par les aménagements urbains, la circulation, la piètre gestion, le mauvais usage et l’industrialisation;

ATTENDU QUE les lois en vigueur et le chevauchement des compétences (administrations fédérales, provinciales, municipales, des premières nations, etc.) ne parviennent pas à assurer le niveau de protection de l’environnement le plus élevé dans les milieux naturels des secteurs urbains menacés;

ATTENDU QUE les milieux naturels urbains des plus grandes villes du Canada constituent le dernier refuge de la flore et de la faune de ces milieux et servent souvent de couloirs naturels pour leur passage entre les autres milieux naturels;

ATTENDU QUE les autochtones urbains dépendent des milieux naturels des secteurs urbains pour se rapprocher de la terre et entreprendre des activités d’exploitation conformément à leurs traditions;

ATTENDU QUE Parcs Canada a déjà créé le premier parc urbain national du Canada, le parc urbain national de la Rouge, à Pickering, en Ontario, le 15 mai 2015, mais a explicitement déclaré qu’il refusait de tracer des plans pour les autres parcs de ce genre dans d’autres régions urbaines;

Dispositif

IL EST RÉSOLU QUE le Parti vert du Canada appuie la nouvelle stratégie fédérale visant à créer immédiatement des parcs urbains nationaux dans d’autres grandes agglomérations afin de protéger ces milieux pour les générations futures;

Commanditaires

Vancouver Centre EDA

Contexte

Des parcs urbains nationaux sont créés dans le monde entier afin de protéger les milieux naturels des secteurs urbains. Étant donné que les secteurs urbains du Canada subissent des aménagements qui modifieront ou détruiront pour toujours leurs milieux naturels, il faut les protéger afin de contribuer à défendre ces milieux au nom de la population, de la flore et de la faune.