Retrait de la chef ou du chef du Parti après deux mandats ou un appui de moins de 75 %

Code:
G16-C017
Party Unit:
Members of the Party
Type de résolution:
Constitutionnel
Resolution Status:
Drafted
Resolution Timing:
In Advance
Submission Date:
Dimanche, mai 15, 2016
Auteur:
Johan Hamels

Commentaire officiel du parti

Cette résolution modifie les Règlements, mais la modification n’est pas claire. Elle semble autoriser une chef ou un chef qui recueille un appui de moins de 75 % des membres à demeurer en poste jusqu'à ce qu'elle/il ait servi pendant huit ans.

Préambule

ATTENDU QUE le Règlement actuel prévoit une révision de la direction à la suite d'une élection générale au cours de laquelle notre chef ne devient pas première ministre ou premier ministre;

ATTENDU QUE le processus de révision ne permet pas un examen approfondi de la performance du parti ou de sa direction;

ATTENDU QU'il est essentiel que la chef ou le chef bénéficie toujours d'un solide appui du parti;

Dispositif

IL EST RÉSOLU QUE le nouveau paragraphe 2.1.4.8 soit ajouté comme suit :

2.1.4.8 La durée des fonctions de la chef ou du chef sera limitée à la plus longue des deux périodes suivantes : deux (2) mandats parlementaires consécutifs, ou huit (8) ans, à moins que notre chef ne devienne première ministre ou premier ministre, ou n'obtienne au moins les trois quarts (75 %) des voix au cours des futures révisions de la direction.

Commanditaires:
Colin Griffiths, Colin Old, Cyrille Giraud, Diana Nunes, Ian Soutar, Joe Foster, Mario Leclerc, Mark MacKenzie, Sharon Danley

Contexte

On a vu dans le cas du NPD les conséquences désastreuses que peut avoir sur le chef et sur le parti une importante divergence d'opinions entre les militants et la chef ou le chef en matière d'orientation du parti. Les révisions de la direction contribueront par ailleurs à garantir que le parti et sa chef ou son chef demeurent en communication et sur la même longueur d'onde. On favorisera ainsi les appuis et la loyauté envers le parti, particulièrement en période électorale.

Code

G16-C017

Type de résolution

Constitutionnel

Auteur

Johan Hamels

Commentaire officiel du parti

Cette résolution modifie les Règlements, mais la modification n’est pas claire. Elle semble autoriser une chef ou un chef qui recueille un appui de moins de 75 % des membres à demeurer en poste jusqu'à ce qu'elle/il ait servi pendant huit ans.

Préambule

ATTENDU QUE le Règlement actuel prévoit une révision de la direction à la suite d'une élection générale au cours de laquelle notre chef ne devient pas première ministre ou premier ministre;

ATTENDU QUE le processus de révision ne permet pas un examen approfondi de la performance du parti ou de sa direction;

ATTENDU QU'il est essentiel que la chef ou le chef bénéficie toujours d'un solide appui du parti;

Dispositif

IL EST RÉSOLU QUE le nouveau paragraphe 2.1.4.8 soit ajouté comme suit :

2.1.4.8 La durée des fonctions de la chef ou du chef sera limitée à la plus longue des deux périodes suivantes : deux (2) mandats parlementaires consécutifs, ou huit (8) ans, à moins que notre chef ne devienne première ministre ou premier ministre, ou n'obtienne au moins les trois quarts (75 %) des voix au cours des futures révisions de la direction.

Commanditaires

Colin Griffiths, Colin Old, Cyrille Giraud, Diana Nunes, Ian Soutar, Joe Foster, Mario Leclerc, Mark MacKenzie, Sharon Danley

Contexte

On a vu dans le cas du NPD les conséquences désastreuses que peut avoir sur le chef et sur le parti une importante divergence d'opinions entre les militants et la chef ou le chef en matière d'orientation du parti. Les révisions de la direction contribueront par ailleurs à garantir que le parti et sa chef ou son chef demeurent en communication et sur la même longueur d'onde. On favorisera ainsi les appuis et la loyauté envers le parti, particulièrement en période électorale.