Blogue de campagne – 11 jours avant le départ de Stephen Harper

Blogue de campagne – 11 jours avant le départ de Stephen Harper

Patty Loveridge

En fait, il ne sera pas « parti ». Stephen Harper, j’espère, prendra une longue et tranquille retraite. Il (je parie) passera du bon temps au conseil d’administration de Barrick Gold ou peut-être Encana (probablement les deux).

Entretemps, nous aurons l’immense tâche de réparer tous les dommages de ses dix ans au pouvoir. Margaret Atwood a une fois déclaré que j’étais une menace à Stephen Harper parce que je « me souviens de tous les endroits où on a enterré des corps ». Autrement dit, j’ai une mémoire détaillée des séries d’abus, des projets de loi omnibus qui ont miné les lois prises par des générations de politiciens, en plus des abus de pouvoir sans précédent. Aujourd’hui, nous pouvons ajouter une autre mise en accusation : le bureau du premier ministre a arrêté le processus de traitement de demandes de réfugiés syriens voilà des mois. Cela veut dire qu’à chaque fois que Chris Alexander a répondu à mes questions et à celles de Paul Dewar à propos des raisons pour lesquelles le Canada n’a pas accepté les 10 000 réfugiés que le gouvernement s’était engagé à accueillir en janvier – pendant ce temps, il s’agissait de tromperies délibérées. Alors que le Parlement se faisait dire que le Canada faisait tout ce qui était en son pouvoir, le Canada ne faisait en réalité pas le traitement de demandes de réfugiés. Le processus de traitement avait été arrêté en raison d’un ordre venant directement du bureau du premier ministre.

Mais qu’est-ce qui me fait dire avec assurance que Stephen Harper ne sera plus premier ministre (en dehors du fait que les partis d’opposition pourraient coopérer pour former un gouvernement si Harper a un gouvernement minoritaire)? Je compte sur les conservateurs. Je compte sur les gens qui veulent un gouvernement qui respecte nos traditions. Je compte sur les gens qui pensent qu’ils votent pour un gouvernement respectueux de l’éthique. Je compte sur toutes ces personnes pour inculper ce gouvernement.