Le Parti vert du Canada appelle les libéraux à sauver le service ferroviaire transcontinental de VIA Rail

Le Parti vert du Canada appelle les libéraux à sauver le service ferroviaire transcontinental de VIA Rail

Contexte :

Le Canadian de VIA, le service ferroviaire de passagers transcontinental entre Toronto et Vancouver, court un grand risque. En 1990, malgré une recommandation d’un groupe d’experts de faire des investissements pour moderniser VIA Rail et le rendre plus efficient, le gouvernement Mulroney a fait tout le contraire lorsqu’il a éliminé le service du trajet spectaculaire le long de la rive nord du lac Supérieur qui passait par Thunder Bay, l’un des parcours les plus populaires et les plus rentables. Les conservateurs ont conservé Le Canadien sur la route du nord de la voie du CN, mais ont diminué cette fréquence de quotidien à environ trois jours par semaine et n’ont pas réussi à moderniser cet équipement. Les gouvernements libéraux subséquents ont continué de diminuer les investissements et les fonds d’exploitation. Récemment, les conservateurs ont diminué le service hivernal à seulement deux jours par semaine.

Le 25 février, un Comité sur les transports nommé par le gouvernement Harper et présidé par le conservateur David Emerson a recommandé d’éliminer tout le financement pour Le Canadien. Cela signifierait la fin du service ferroviaire de passagers transcanadien.
Deux rapports ont présenté des plans pour sauver le service ferroviaire de passagers au Canada :