Nous reconnaissons que les possibilités d’expansion matérielle de la société humaine dans la biosphère sont limitées et qu’il faut maintenir la biodiversité à travers une exploitation durable des ressources renouvelables et une exploitation responsable des ressources non renouvelables.

Nous pensons que pour atteindre le développement durable et pour subvenir aux besoins des générations présentes et futures dans le cadre des ressources finies de la Terre, il faut arrêter et inverser la croissance continue de la consommation, de la population et de l’inégalité matérielle dans le monde.

Nous reconnaissons que le développement durable ne sera pas possible tant que perdurera la pauvreté.

Conditions :

  • Limiter la consommation des riches afin de permettre aux pauvres de jouir de leur juste part des ressources de la Terre
  • Redéfinir le concept de richesse afin de mettre l’accent sur la qualité de la vie plutôt que sur la capacité de surconsommation
  • Créer une économie mondiale dont l’objectif est de subvenir aux besoins de tous et non d’assouvir la cupidité d’une minorité; une économie susceptible de permettre aux vivants de satisfaire leurs propres besoins sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs
  • Eliminer les causes de la croissance démographique en garantissant la sécurité économique, en donnant accès à l’éducation et à la santé, et en donnant aux femmes et aux hommes un meilleur contrôle de leur fertilité
  • Redéfinir les rôles et les responsabilités des multinationales afin de soutenir les principes du développement durable
  • Mettre en œuvre des mécanismes de taxation et de régulation des flux financiers spéculatifs
  • Inclure dans le prix des biens et des services le coût environnemental de leur production et de leur consommation
  • Parvenir à une plus grande efficacité en matière de ressources et d’énergie, mettre en place et utiliser des technologies respectueuses de l’environnement
  • Encourager l’autonomie locale dans la plus grande mesure afin de créer des communautés satisfaisantes où il fasse bon vivre
  • Reconnaître le rôle clé de la culture des jeunes et encourager l’éthique de durabilité dans cette culture.