Nous affirmons que la clé de la justice sociale réside dans la distribution équitable des ressources sociales et naturelles, aux niveaux local et mondial, afin de répondre sans conditions aux besoins fondamentaux de l’humanité et de garantir les opportunités de développement personnel et social pour tous les citoyens.

Nous déclarons qu’il n’y a pas de justice sociale sans justice environnementale et pas de justice environnementale sans justice sociale.

Conditions :

  • Mettre en place une organisation juste du monde et une économie mondiale stable susceptible de combler le fossé grandissant entre les riches et les pauvres, à l’intérieur d’un pays et entre les pays, d’équilibrer le flux des ressources du Sud vers le Nord et d’alléger le fardeau de la dette qui pèse sur les pays pauvres et qui entrave leur développement
  • Eradiquer la pauvreté, impératif éthique, social, économique et écologique
  • Eliminer l’analphabétisme
  • Une nouvelle vision de la citoyenneté basée sur l’égalité des droits pour tous les individus indépendamment de leur sexe, de leur race, de leur âge, de leur religion, de leur classe sociale, de leur origine ethnique ou nationale, de leur orientation sexuelle, de leur handicap, de leur richesse et santé.