Nous reconnaissons que les êtres humains font partie du monde naturel et nous respectons les valeurs spécifiques de toutes les formes de vie, dont les espèces non-humaines.

Nous reconnaissons la sagesse des peuples autochtones, en tant que gardiens de la terre et de ses ressources.

Nous reconnaissons que la société humaine dépend des ressources écologiques de la planète et qu’elle doit garantir l’intégrité des écosystèmes et préserver la biodiversité et la résistance des systèmes qui permettent la vie.

Conditions :

  • Apprendre à vivre dans les limites écologiques des ressources de la planète
  • Protéger la faune, la flore et la vie elle-même, rendue possible par les éléments naturels : la terre, l’eau, l’air et le soleil
  • Lorsque nos connaissances sont insuffisantes, adopter le principe de précaution afin de garantir le maintien de l’abondance des ressources de la planète pour les générations présentes et futures.