Les Verts en faveur d’une réforme de la GRC

OTTAWA – Le Parti Vert appuyait aujourd’hui les recommandations présentées dans un rapport du Groupe de travail sur la gouvernance et le changement culturel à la GRC qui lui permettraient d’acquérir une plus grande indépendance par rapport au gouvernement et d’améliorer la surveillance du corps de police. « La GRC est sans contredit un symbole national et fait depuis longtemps partie des forces de police les plus respectées au monde », a déclaré la chef du Parti Vert Elizabeth May. « Elle a une fière tradition d’impartialité, mais il semble que quelque chose cloche avec la gouvernance et la surveillance de la GRC à pratiquement tous les échelons. » Conformément aux recommandations présentées dans le rapport, le Parti Vert appuie la création d’une nouvelle structure de gestion pour la GRC – un conseil de gestion qui surveillerait la gestion des ressources, des services, des opérations financières, des biens, du personnel et des approvisionnements en vue de permettre à la GRC d’acquérir son indépendance par rapport au gouvernement. « C’est le principe fondamental d’un État libre et démocratique – que sa force de police soit exemplaire et au-delà de tout reproche. Elle doit être indépendante des pouvoirs politiques et donner la priorité absolue à l’application de la loi de manière impartiale et professionnelle », a déclaré le porte-parole du Parti Vert en matière de justice, Jared Giesbrecht. « Le Parti Vert est en faveur d’une GRC professionnelle qui opère conformément aux normes de conduite les plus rigoureuses et se mérite le respect de toutes les Canadiennes et de tous les Canadiens. » Le Parti Vert réclame également la création d’un organisme indépendant, doté de pouvoirs d’enquête étendus et tenu de produire des rapports publics, pour enquêter sur les plaintes liées à la conduite des membres de la GRC. Cet organisme indépendant serait le point central unique de réception et de traitement de toutes les plaintes contre les membres de la GRC, peu importe l’origine « En exerçant un leadership responsable, le gouvernement fédéral s’assurera que la GRC n’est pas gérée comme une entreprise, mais comme une institution nationale au service du bien du pays », a ajouté M. Giesbrecht. Si nous voulons assurer la sûreté et la sécurité de nos familles et de nos collectivités, ceux qui commettent des délits doivent être traduits en justice. Pour ce faire, nous avons besoin d’une force de police nationale entièrement dévouée à l’application de la loi dans l’intérêt du public. » Le Parti Vert a également pressé le gouvernement Harper de mettre en œuvre les mesures suivantes :
  • Affecter davantage de fonds à la GRC, notamment pour améliorer la formation des nouvelles recrues et des nouveaux spécialistes et augmenter les effectifs déployés dans les régions éloignées;
  • Mieux encadrer la GRC en cultivant un système de promotion clair et transparent axé sur le rendement, les compétences et les aptitudes;
  • Ordonner à la GRC de développer des secteurs d’expertise pointus qui permettront d’améliorer le professionnalisme de la force et d’accroître l’efficacité en matière d’application de la loi.